La communauté sportive peut maintenant commenter les versions provisoires du Code 2021, de la nouvelle Charte et des Standards

(Ottawa, Ontario – le 31 janvier 2019) -- Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est ravi de fournir plus de détails sur la phase actuelle du processus de consultation entourant la révision du Code mondial antidopage 2021. Le CCES demeure le porte-parole de la communauté sportive canadienne auprès de l’Agence mondiale antidopage (AMA). À ce titre, nous vous invitons à vous exprimer sur n’importe quel aspect du Code, des Standards internationaux et de la nouvelle Charte antidopage des droits des sportifs.

Transmettez-nous vos commentaires d’ici le 28 février 2019 (courriel : pca2021@cces.ca) ou adressez-les directement à l’AMA, en passant par WADAConnect, au plus tard le 4 mars 2019.

Les organismes nationaux de sport pourront aussi réagir lors de leur rencontre hivernale annuelle avec le CCES, et à l’occasion d’un webinaire où nous discuterons justement des changements au Code. Vous en saurez plus sur ce webinaire dans l’invitation directe que vous recevrez.

Code mondial antidopage 2021 et Standards internationaux

Il s’agit de la dernière phase de révision de ces deux documents; à ce stade du processus de consultation, il serait étonnant que d’autres modifications majeures soient apportées. En fait, la plupart des changements à prévoir, si changements il y a, auront pour but de préciser les modifications dont font état les versions actuelles. Le CCES aimerait d’ailleurs insister sur certains des changements et ajouts que propose la version provisoire du Code 2021 : Résumé des changements proposés à la deuxième version du Code mondial antidopage 2021.

Vous trouverez les plus récentes versions du Code 2021 et des Standards internationaux sur le site Web de l’AMA.

NOUVEAU! Charte antidopage des droits des sportifs

Il n’y aura qu’une phase de révision pour la nouvelle Charte antidopage des droits des sportifs (la Charte). Ce document énonce les droits des athlètes dans le contexte de la lutte contre le dopage. L’objectif est d’aider les athlètes, où qu’ils soient, à pratiquer leur sport dans un environnement sain, éthique et juste. La Charte intègre les droits existants, qui figurent dans le Code et les Standards internationaux, mais aussi des revendications ambitieuses.

Nous encourageons tout particulièrement les athlètes à donner leur avis sur la Charte. Le CCES est déterminé à travailler avec AthlètesCAN pour faire en sorte que les athlètes canadiens aient voix au chapitre dans le cadre de la révision. Nous invitons également les organismes sportifs à transmettre cette information à leurs athlètes afin de leur rappeler que leurs commentaires ont une valeur inestimable.

NOUVEAU! Standard international pour la gestion des résultats

Le nouveau Standard international pour la gestion des résultats (SIGR) (disponible en anglais seulement) peut maintenant être consulté par les partenaires. Il sera soumis à une deuxième phase de révision en mai 2019, puis entrera en vigueur en 2021. 

Dates à retenir pour la révision du Code 2021

  • 28 février 2019 : Date limite pour soumettre au CCES vos commentaires dans le cadre de la phase 3.
  • 4 mars 2019 : Date limite pour soumettre à l’AMA vos commentaires dans le cadre de la phase 3.
  • Mai 2019 : Présentation de la version provisoire du Programme mondial antidopage 2021 au Comité exécutif de l’AMA et au Conseil de fondation.
  • Novembre 2019 : Dévoilement du Programme mondial antidopage 2021 lors de la Conférence mondiale sur le dopage dans le sport.
  • 2020 : Processus de révision du Programme canadien antidopage (PCA).
  • Janvier 2021 : Entrée en vigueur des nouvelles règles antidopage : Code, Standards internationaux et PCA 2021.

Avis précédents sur la révision du Code 2021

À propos du CCES

Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les collectivités et notre pays. Le CCES reconnaît la contribution financière du gouvernement du Canada. Nous avons pris l’engagement de travailler de façon collaborative pour engendrer un système sportif basé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger l’intégrité du sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces non éthiques; de défendre le sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

 

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
mcumming@cces.ca