Administration

Le Conseil d’administration du CCES est formé de personnalités éminentes sur la scène sportive canadienne et internationale, et ce, dans des domaines comme la médecine, le monde universitaire, les affaires, le droit, l’éthique et la gouvernance. Ces personnes ont été identifiées comme candidates pour le conseil d’administration du CCES sur la base des compétences, de l’expérience et de l’expertise requises. Les personnes qui sont membres du Conseil d’administration du CCES ont accepté de mettre leur expertise au service du CCES de façon bénévole.

Pour communiquer avec les membres du Conseil d’administration du CCES, veuillez transmettre vos courriels à [email protected]. Toute correspondance portant la mention « Personnel et confidentiel » sera réacheminée en toute confidentialité au membre du CA à qui elle est destinée.

Conseil d'administration

Dr Don McKenzie, président

Dr Don McKenzieDr Don McKenzie est professeur et directeur de la faculté de médecine sportive de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). Il détient un doctorat en physiologie de l’exercice de l’Ohio State University et il a suivi sa formation médicale à l’UBC. Il est médecin de l’équipe canadienne de canoë depuis plus de 30 ans et il a participé à neuf éditions des Jeux olympiques. Dr McKenzie est président du comité médical et antidopage de la Fédération internationale de canoë. Il a présidé la Société canadienne de physiologie de l’exercice et mis sur pied un programme de recherche active qui compte plus de 80 diplômés. Sa recherche porte sur la physiologie de l’exercice respiratoire ainsi que sur l’exercice et le cancer du sein. Dr McKenzie a fondé Abreast in A Boat, une équipe féminine de bateau-dragon composée de survivantes du cancer du sein. Ce traitement médical particulier axé sur le maniement de la pagaie est utilisé à l’échelle internationale

Jocelyn Downie, vice-président

Jocelyn DownieJocelyn Downie est professeure aux facultés de droit et de médecine de l’Université Dalhousie. Elle est également membre élue de la Société royale du Canada et de l’Académie canadienne des sciences de la santé. Elle a été directrice de l’Institut du droit de la santé de l’Université Dalhousie, conseillère spéciale pour un comité du Sénat du Canada et auxiliaire juridique pour le juge en chef de la Cour suprême du Canada. Elle a été membre du Conseil national de la sûreté du sang, du Comité d’experts sur la protection des participants humains aux recherches au Canada, du Groupe d’experts de la Société royale du Canada sur la prise de décisions en fin de vie et du comité d’enquête chargé de l’affaire impliquant la Dre Nancy Olivieri, le Hospital for Sick Children, l’Université de Toronto et Apotex inc. Elle est actuellement présidente du conseil d’administration de la Surdna Foundation. Titulaire de diplômes d’études supérieures à la fois en droit et en philosophie, madame Downie travaille au carrefour des secteurs du droit, de l’éthique et des soins de santé. Par tous les aspects de son travail, elle tente de contribuer à la littérature didactique et de promouvoir un changement progressiste en matière de droit, de politiques et de pratiques dans le domaine de la santé.

Mary Chaput

Mary ChaputMary Chaput est née à Ottawa dans une famille de sportifs et de compétiteurs. Elle a obtenu un double baccalauréat en économie et en éducation physique et santé (1978) de l’Université Queen’s, puis une maîtrise en administration publique de l’Université Carleton (1980). Fonctionnaire de carrière, elle a travaillé dans de nombreux ministères fédéraux, y compris la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, Sécurité publique Canada, l’Agence de la santé publique du Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor. Elle a pris sa retraite en 2014, alors qu’elle occupait le poste de sous-ministre des Anciens Combattants. À ce titre, elle était responsable de la valorisation des vétérans canadiens, en particulier de leur bien-être physique et mental et de celui de leurs familles. Depuis sa retraite, elle s’adonne à sa passion du golf et siège au conseil d’administration Le Club de golf Royal Ottawa.

Anne-Marie Dupras

Anne-Marie DuprasAnne-Marie Dupras, associée en fiscalité du bureau Deloitte Private de Montréal, possède plus de 25 années d’expérience professionnelle, dont 20 en fiscalité canadienne. Elle a développé une clientèle diversifiée, mais axée sur la planification de la taxe intérieure pour des sociétés privées, les fusions, les acquisitions et les réorganisations de sociétés. Madame Dupras conseille également des gens et des entreprises familiales privées en matière de succession et de planification successorale, de même que des entreprises de divers secteurs, notamment ceux des entreprises consommatrices (incluant celles œuvrant dans la fabrication, la vente au détail et la distribution), de la technologie, des médias et des télécommunications, des sciences de la vie, de la construction et de l’immobilier. Elle a acquis une expertise considérable en matière de structure fiscale, d’incitatifs à la R et D et à l’innovation, de planification fiscale pour actionnaires, de régimes de rémunération des employés et des cadres et de la croissance à l’échelle internationale. Elle est une auteure et une conférencière dévouée sur les questions fiscales et aborde divers sujets, comme les réorganisations de sociétés, la planification fiscale pour les sociétés privées et la planification successorale. Madame Dupras a fait les études et acquis les titres professionnels suivants : cours approfondi en fiscalité à Institut Canadien des Comptables Agréés, membre du Barreau du Québec, baccalauréat en droit civil (avec distinction) de l’Université McGill, comptable professionnelle agréée et baccalauréat en commerce de l’Université Concordia.

Christine Girard

Christine GirardChristine Girard est une ancienne haltérophile. Membre de l’équipe nationale à compter de 2003, elle a participé à plusieurs reprises aux championnats du monde, aux Jeux du Commonwealth (médaillée de bronze à Manchester en 2002, d’argent à Melbourne en 2006 et d’or à Delhi en 2010), aux Jeux panaméricains (médaillée d’argent à Saint-Domingue en 2003 et Rio de Janeiro en 2007 et d’or à Guadalajara en 2011) ainsi qu’aux Jeux olympiques, où elle a initialement terminé quatrième (Beijing 2008) et troisième (Londres 2012). Suite à la disqualification pour dopage de quelques concurrentes, elle a hérité de la médaille de bronze dix ans après les Jeux de Beijing et de la médaille d’or six ans après ceux de Londres. En 2019, Christine a été intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada. En 2020, elle fera un retour aux Jeux olympiques à Tokyo en tant qu’athlète mentor. Christine a aussi été représentante des athlètes pour la Fédération haltérophile canadienne. Pendant sa carrière sportive, elle a obtenu un diplôme d’enseignement de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle fait actuellement une maîtrise en ergothérapie à l’Université d’Ottawa.

Peter Henschel

Peter Henschel Peter Henschel est un sous-commissaire de la GRC aujourd’hui à la retraite. Au cours de ses 36 ans de carrière, monsieur Henschel a participé à un large éventail d’activités policières et d’application de la loi, et a occupé divers postes de cadre et de cadre dirigeant. À titre de directeur général des Événements majeurs et des Services de protection, il a supervisé la planification de la sécurité pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2010 avant d’être chef pour l’exercice Or dans le cadre des Jeux olympiques. En sa qualité de sous-commissaire des Services de police spécialisés, monsieur Henschel était responsable de la direction, de l’orientation stratégique et de la mise en œuvre à l’échelle nationale d’une vaste gamme de services policiers critiques, y compris les Services nationaux de police (SNP), un ensemble de services spécialisés fournis à des organismes canadiens d’application de la loi et au système de justice pénale. Durant son mandat, il a transformé la gouvernance et la prestation des SNP et a supervisé l’élaboration de la première Stratégie de lutte contre la cybercriminalité mise en place par la GRC. Il siège à plusieurs conseils d’administration et comités consultatifs, principalement pour des organismes à but non lucratif, et est membre émérite de l’École de la fonction publique du Canada. Il agit aussi en tant que conseiller stratégique dans le secteur privé et est un fervent défenseur du leadership diversifié et des organisations inclusives.

Alex Ikejiani

Alex IkejianiAvocat et spécialiste agréé en droit de l’environnement, Alex Ikejiani travaille pour le ministère de la Justice à Ottawa. Il a consacré ses 23 ans de carrière au droit de l’environnement et des ressources naturelles, aux poursuites réglementaires et à la protection des océans. En 2003, M. Ikejiani a commencé à animer une série de conférences portant sur des sujets diversifiés comme l’éthique gouvernementale, la science et le droit, la défense de l’environnement et l’intelligence culturelle à l’Institut de l’environnement de la Faculté de droit et à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa. En 2016, l’Université d’Ottawa l’a nommé professeur auxiliaire en droit de l’environnement. À ce titre, il travaille sur les principes du droit de l’environnement, les politiques environnementales et les changements climatiques. M. Ikejiani a aussi contribué au livre Environment in the Courtroom. En 2017, il a reçu le Prix de la pratique traditionnelle du droit de l’Association des avocats noirs du Canada pour ses contributions au droit et aux politiques environnementales. Ancien étudiant-athlète, il a joué pour l’équipe masculine de basketball de l’Université du Manitoba pendant quatre ans. Il a aussi représenté la Nouvelle-Écosse aux Jeux du Canada et s’est entraîné avec l’équipe de basketball nationale masculine junior. Il a redonné au sport collégial en parlant personnellement à plusieurs équipes de la vie après le sport, de l’éthique et de la discrimination systémique. M. Ikejiani est membre du conseil d’administration de l’Association des avocats noirs du Canada (Ottawa) et de L’éducation au service de la Terre (EST). Titulaire d’un diplôme en sciences politiques de l’Université du Manitoba (1994) et d’un diplôme en droit de l’Université Dalhousie (1997), il est un membre actif du Barreau de l’Ontario et du Barreau de la Nouvelle-Écosse.

Dr Connie LeBrun

Connie LebrunLa Dre Connie Lebrun est professeure à la Faculté de médecine et de dentisterie du Département de médecine familiale de l’Université de l’Alberta, à Edmonton. Elle est également médecin-conseil du sport et de l’exercice à la Glen Sather Sports Medicine Clinic. Elle s’intéresse surtout aux problèmes musculosquelettiques et médicaux des personnes actives physiquement. Ses travaux portent notamment sur la santé des jeunes filles et des femmes actives (triade et déficit énergétique relatif de l’athlète féminine) et tout ce qui entoure le retour à la compétition (p. ex. après une commotion cérébrale). Elle a été membre de l’équipe médicale canadienne à quatre éditions des Jeux olympiques d’été – 1996, 2000, 2004, et 2008 – et à trois des Jeux d’hiver – 2006, 2010 (directrice médicale, Fédération canadienne de snowboard 2007-2011) et 2014 (médecin en chef). Elle a aussi fait partie du personnel soignant des Jeux panaméricains (1987, 1991 et 2003), des Jeux de la Francophonie (1994) et des Jeux mondiaux étudiants (1989 et 1999), et elle a récemment été nommée médecin en chef du Canada pour l’Universiade d’été 2019, qui se tiendra à Napoli. Ancienne membre de l’équipe canadienne de volleyball féminin, elle a aussi représenté son pays aux Jeux mondiaux étudiants (1973 et 1977), aux Jeux panaméricains (1975) et aux Jeux olympiques de Montréal (1976).

Akaash Maharaj

Akaash MaharajAkaash Maharaj est directeur général du Mosaic Institute, un organisme qui œuvre à la consolidation du pluralisme dans les sociétés et de la paix entre les nations en facilitant le dialogue entre les populations en conflit. Il est aussi ambassadeur de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption. Triple médaillé d’or aux Championnats internationaux équestres d’habileté au maniement des armes, M. Maharaj a été directeur général de l’équipe et de la fédération canadiennes des sports équestres lors des Jeux olympiques et paralympiques où l’équipe a remporté ses plus grands succès. Il est titulaire d’une maîtrise en philosophie, politique et économie de l’Université d’Oxford, et il a été le premier étudiant non européen de toute l’histoire d’Oxford à être élu président de l’association étudiante. Il a été décoré à deux reprises d’honneurs nationaux au Canada en reconnaissance de son travail pour la paix au Moyen-Orient et de sa contribution à l’intégrité dans le sport international. Son site Web personnel se trouve au www.Maharaj.org.

Tony Walby

Tony WalbyTony Walby est un parajudoka deux fois paralympien (Londres 2012 et Rio 2016). Après avoir été membre de l’équipe nationale sans handicap de 1991 à 2008, il s’est joint à l’équipe para de 2010 à 2016. Tony travaille pour le Service correctionnel du Canada en tant qu’ingénieur informatique. Ayant obtenu sa certification de niveau IV du PNCE en 2013, il est aussi entraîneur et instructeur de judo de haute performance. Tony a représenté les athlètes au sein de plusieurs conseils et comités comme AthlètesCAN et le Comité paralympique canadien (Conseil des athlètes et Conseil d’administration).

John Wilkinson

John WilkinsonJohn Wilkinson est un associé du cabinet d’avocats WeirFoulds LLP, à Toronto. Il détient un baccalauréat ès arts de l’Université de Toronto et un baccalauréat en droit de l’Université Dalhousie. En 1987, il a été admis au Barreau. John fait partie des directeurs fondateurs du Toronto Sports Council, la « voix du sport » reconnue par le conseil municipal de Toronto et l’organisme sans but lucratif qui encourage la pratique active par tous de sports et de loisirs. Depuis 2013, il occupe le poste de vice-président directeur des compétitions pour la Toronto Leaside Girls Hockey Association. John compte de nombreuses années d’expérience en droit liées à la gouvernance d’entreprise, en gestion des risques, en propriété intellectuelle, en ententes commerciales et en contrats de travail, en fusions et en acquisitions, en organismes de charité, en organismes sans but lucratif, en sport et en loi olympique. Il représente des clients du milieu de l’éducation, de la consultation, des soins de la santé, de la prestation de services sociaux, de l’administration des sports, du tourisme et de la fabrication. John est présentement président de l’Association canadienne des avocats d’universités. De plus, il siège au conseil d’administration de la Ontario Tourism Education Corporation et fait partie du comité de gouvernance de la University of Toronto Schools. En 2006 et en 2008, John a été professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université Western.  

Président émérite

Dr Andrew Pipe

Dr. Andrew PipeDr Andrew Pipe est directeur du Centre de prévention et de réhabilitation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Premier président du CCES, il compte une vaste expérience en matière de résolution de problèmes de dopage et ses connaissances du sport, de la santé et de la médecine constituent un atout précieux pour le CCES. Dr Pipe a été médecin en chef de l’équipe canadienne de basketball pendant plus de 30 ans et médecin en chef d’Équipe Canada lors des Jeux panaméricains de 1987, des Jeux olympiques de 1992 et des Jeux du Commonwealth de 2006. Il est le premier Canadien à avoir reçu le prix du Comité international olympique pour services rendus dans le domaine de la médecine sportive. Actuellement, Dr Pipe est président des Jeux du Commonwealth du Canada et rédacteur en chef adjoint du Clinical Journal of Sport Medicine. Il est membre de l’Ordre du Canada et du Temple de la renommée olympique du Canada.

Directeur général

Paul Melia

Paul MeliaPrésident-directeur général et secrétaire trésorier du CCES, Paul Melia joue divers rôles essentiels au sein du CCES. Il doit notamment gérer le Programme canadien antidopage et travailler en étroite collaboration avec les gouvernements et les organismes de sport afin de mettre en œuvre une stratégie canadienne sur l’éthique dans le sport amateur. Titulaire d’une maîtrise en administration de la santé de l’Université d’Ottawa, monsieur Melia a mis à profit ses vastes connaissances et sa grande expertise afin d’élaborer et de mettre en place des campagnes d’information publique, d’éducation et de changement social en ce qui a trait à des questions sanitaires et sociales. Il agit présentement à titre de président de la Fondation Sport pur. Il a déjà été chef de la division des programmes de renoncement au tabagisme de Santé Canada et il est le président sortant de l’Association des organisations nationales antidopage et il a déjà été vice-président régional d’In-Touch Survey Systems Inc.

Nomination au sein du conseil d'administration du CCES

Le CCES accueille volontiers les candidatures de personnes qui expriment leur intérêt ou qui sont identifiées comme étant aptes et disposées à s'impliquer au sein de l’organisme de façon bénévole. Veuillez prendre note que le Conseil d’administration du CCES n’est pas un conseil d’administration représentatif. En d’autres termes, les membres individuels ne représentent aucun groupe ou secteur. Le Conseil d’administration est plutôt formé de Canadiens éminents reconnus dans différents domaines du savoir et dont l'expertise est nécessaire afin d'assurer la gestion appropriée du CCES. Ces domaines comprennent notamment la médecine, le monde universitaire, l’éthique, le droit, l’éducation, le sport, l’élaboration de politiques, la gestion corporative et/ou financière, la comptabilité et la gouvernance. En plus de l’expertise particulière, au moment de l’examen des candidatures pour le conseil d’administration ou la désignations de membres à des groupes de travail ou à des comités, une attention particulière est accordée à une série d’autres facteurs dont le sexe, la discipline sportive et/ou l’expérience sportive de haute performance, la culture, les aptitudes linguistiques, la région de résidence, l’origine ethnique et d’autres facteurs reflétant la diversité canadienne.

Groupes de travail et comités du CCES

En plus des experts qui siègent au conseil d’administration du CCES, l’organisme bénéficie grandement de l’expertise et de l’expérience de nombreuses personnes qui consacrent leur temps bénévolement à un ensemble de groupes de travail et de panels consultatifs.

  • Le Panel de révision des enjeux éthiques fournit analyse et conseils sur une variété de questions éthiques.
  • Le Comité pour les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques évalue les demandes d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques soumises par des athlètes.
  • Le Panel de révision antidopage examine les questions soulevées de temps à autre concernant les activités antidopage qui requièrent consultation.
  • Le Comité pour la Liste des interdictions commente l’ébauche annuelle de la Liste des interdictions de l’AMA.
  • Le Comité pour le passeport biologique apporte son expertise en hématologie, en science de l’exercice, en médecine et en physiologie sportive.
  • Le Comité de révision du Programme canadien antidopage (PCA) fournit au CCES et à Sport Canada des recommandations émises par la communauté sportive canadienne concernant les questions associées au PCA.
  • Le Comité consultatif antidopage d’AthlètesCAN fournit des conseils pertinents et applicables sur le PCA du point de vue de l’athlète.
  • Le comité consultatif Bâtir un Canada plus fort grâce au sport axé sur les valeurs fournit des conseils stratégiques sur le plan de projet, puis valide et appuie les recommandations qui émergent.

Si vous souhaitez que votre candidature soit prise en considération ou si vous connaissez une personne que vous estimez apte et disposée à contribuer au CCES à titre de membre du conseil d’administration, d’un groupe de travail ou d’un comité, veuillez nous le faire savoir par courrier électronique à [email protected]. Veuillez préciser les qualifications de la personne suggérée et inclure vos coordonnées complètes. Périodiquement, le Comité des candidatures prend connaissance des suggestions de candidats, en tenant compte des besoins actuels et futurs de l’organisme et soumet ses recommandations au Conseil d’administration du CCES à chaque printemps.

 

Voir aussi...

Brian W. Lennox se joint au conseil d’administration du Centre canadien pour l’éthique dans le sport

(Ottawa, Ontario – le 21 janvier 2015) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est heureux d’annoncer que le juge Brian W. Lennox est le plus récent membre de son conseil d’...

Le responsable de la Commission Dubin lègue un héritage aux Canadiens et Canadiennes

(Ottawa, Ontario – 28 octobre 2008) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) pleure la perte de l’honorable Charles Dubin, un juriste distingué et respecté, et un personnage des plus...