L’AMA publie la première version provisoire du Code mondial antidopage 2021

(Ottawa, Ontario – le 27 juin 2018) – L’Agence mondiale antidopage (AMA) a publié la première version provisoire du Code mondial antidopage 2021 aux fins d’examen par les intervenants.

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) se chargera de transmettre les commentaires à l’AMA au nom de la communauté sportive canadienne. Au début de l’automne 2018, le CCES mènera des consultations afin de recueillir des commentaires sur la première version provisoire du Code et des Standards internationaux. D’ici là, nous invitons les intervenants à lire la version préliminaire du Code et les Standards internationaux actuels et d’envoyer leurs commentaires au CCES par courriel à [email protected].

Il s’agit de la deuxième de trois étapes d’un processus de consultation d’une durée de deux ans ayant pour but de développer le Code 2021 et les Standards internationaux. Se déroulant du 4 juin au 12 octobre 2018, cette étape permettra également aux intervenants de s’exprimer sur les Standards internationaux. Les nouvelles versions du Code, des Standards et du Programme canadien antidopage (PCA) entreront en vigueur le 1er janvier 2021.

Le Code est le document de base qui harmonise les politiques, règles et règlements antidopage des organismes sportifs et des autorités publiques du monde entier. Il s’agit d’un document évolutif qui est revu par voie de consultation tous les six ans.

Renseignements complémentaires
À propos du CCES

Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les collectivités et notre pays. Le CCES reconnaît la contribution financière du gouvernement du Canada. Nous avons pris l’engagement de travailler de façon collaborative pour engendrer un système sportif basé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger l’intégrité du sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces non éthiques; de défendre le sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

--30--
 

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]