Reprise des prélèvements d’échantillons d’urine

(Ottawa, Ontario – le 25 juin 2020) – La levée des restrictions provinciales permettant aux athlètes de recommencer l’entraînement, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) a mis en place des procédures de contrôle du dopage supplémentaires. Ainsi, dès le 13 juillet, il pourra reprendre en toute sécurité les prélèvements d’échantillons d’urine exigés par le Programme canadien antidopage (PCA).

Le 27 mars dernier, le CCES annonçait la suspension des contrôles en raison de la pandémie de COVID-19 : les athlètes demeureraient assujettis au PCA, étant notamment toujours tenus de fournir des informations sur leur localisation, mais aucun prélèvement ne serait effectué. Cette décision se fondait sur les consignes sanitaires provinciales, et sur notre incapacité à mettre en place sur-le-champ des stratégies d’atténuation des risques de transmission.

Depuis, nous avons mis au point des procédures supplémentaires prévoyant les mesures de sécurité nécessaires pour les athlètes et le personnel de prélèvement des échantillons afin de réduire le risque de la propagation du virus. Créées à la suite d’une évaluation complète des risques rattachés à tous les aspects du processus, elles intègrent en outre les recommandations de l’Agence mondiale antidopage (AMA) et des autorités sanitaires locales. Nos employés ont suivi une formation d’appoint sur ces nouvelles procédures :

  • Tous les employés du CCES doivent remplir un questionnaire d’autoévaluation sur la COVID-19 avant d’exécuter leurs tâches.  
  • Toutes les personnes participant au processus de contrôle du dopage doivent maintenir la plus grande distance physique possible.
  • Jusqu’à ce que soient mises en place des mesures de sécurité convenant aux prélèvements sanguins, le CCES ne recueillera que des échantillons d’urine.
  • Les athlètes doivent remplir un questionnaire d’autoévaluation au moment où ils reçoivent la notification.
  • À la reprise, les séances de prélèvement seront restreintes à un nombre limité de participants, ce qui signifie qu’un seul athlète sera testé. Le nombre d’athlètes testés lors d’une même séance devrait augmenter suivant la levée des restrictions.   
  • Toutes les personnes participant au processus doivent porter des masques.
  • Du désinfectant pour les mains sera mis à la disposition des athlètes (et de leurs représentants, le cas échéant).
  • Le partage de fournitures sera réduit au strict minimum.

Reprise de prélèvements

Nous avons travaillé de près avec le Groupe de travail sur le retour au sport, mené par À nous le podium, pour établir ces procédures; ses conseils nous ont été précieux. Anne Merklinger, directrice générale d’À nous le podium, souligne d’ailleurs que « le CCES a collaboré activement au Groupe de travail sur le retour au sport, veillant à ce que le plan de reprise des contrôles respecte les directives de santé publique et tienne compte des nombreux autres facteurs à considérer dans le contexte du sport de haut niveau ».

« La santé et la sécurité des athlètes et du personnel de prélèvement ont toujours été au cœur de notre plan de reprise, explique Paul Melia, président-directeur général du CCES. Nous tenons à remercier les athlètes et les organismes sportifs pour leur collaboration à la mise en place de ces procédures supplémentaires. »

Si vous avez des questions, communiquez avec le CCES en écrivant à [email protected].

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613 521-3340, poste 3233
[email protected]

 

See Also...

Suspension du programme de contrôles du CCES

(Ottawa, Ontario – le 27 mars 2020) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) suspend son programme de contrôles de dopage jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite aux nouvelles...