Publication du Programme canadien antidopage 2021

(Ottawa, Ontario – le 15 octobre 2020) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est fier de présenter à la communauté sportive canadienne la version définitive du Programme canadien antidopage (PCA) 2021. Il entrera en vigueur le 1er janvier 2021, assurant ainsi sa conformité au Code mondial antidopage (le Code).

Les organismes nationaux de sport du Canada doivent officiellement adopter le PCA 2021 avant le 31 décembre 2020 afin de pouvoir recevoir du financement de Sport Canada. Dans les prochaines semaines, le CCES offrira aux organismes sportifs une trousse ainsi qu’un webinaire pour expliquer le processus d’adoption. Les organismes souhaitant démontrer leur engagement envers le sport propre, mais qui n’ont pas d’athlètes membres pourront signer la Convention du PCA.

Il s’agit des quatrièmes éditions du Code et du PCA, chacune étant renforcée par l’expérience collective des agences antidopage d’un peu partout dans le monde. Si la majorité des changements vise à rendre les règlements plus efficaces, le PCA intègre la nouvelle Déclaration des droits antidopage des sportifs et s’engage à respecter les droits qui y sont énoncés. Le CCES est un ardent promoteur de l’harmonisation des règles à l’échelle mondiale, ce qui permettrait à nos athlètes de concourir à chances égales peu importe où la compétition a lieu et leur garantirait qu’ils pratiqueraient leur sport dans un environnement sain, éthique et juste.

Le CCES s’est aussi assuré que les versions française et anglaise du PCA font également foi.

Documents du PCA 2021

« Nous voulons remercier tous ceux et toutes celles qui ont participé au processus de consultation du PCA, affirme Paul Melia, président-directeur général du CCES. Le PCA est conçu pour être centré sur les athlètes et répondre aux besoins de la communauté sportive canadienne, ce qui serait impossible sans l’engagement d’individus et de groupes de partenaires clés. » 

« Nous sommes ravis que le CCES continue à vouloir inclure les athlètes dans sa prise de décisions et à les placer au cœur de ses politiques et de ses énoncés de position, soutient Dasha Peregoudova, présidente d’AthlètesCAN. Bien qu’AthlètesCAN estime qu’il reste beaucoup de travail à faire relativement à l’indépendance et aux droits des athlètes dans le cadre du mouvement antidopage international, les athlètes canadiens sont fiers de se rallier à une organisation nationale antidopage reconnue dans un contexte difficile. » 

Pour toute question sur le PCA 2021, veuillez écrire à [email protected].

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]