Le CCES lance son plan stratégique 2022-2027

Ottawa – le 5 mai 2022 – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est très heureux de dévoiler son plan stratégique 2022-2027. Ce plan trace une voie claire et ambitieuse pour notre organisme au cours des cinq prochains exercices et reflète les commentaires reçus au fil de vastes consultations auprès de nos partenaires de la communauté sportive. Approuvé par le Conseil d’administration du CCES, il repose sur un ensemble d’engagements qui font passer les athlètes avant tout.

De récents événements survenus au Canada ont mis en lumière, plus que jamais, la nécessité de souscrire à un sport éthique et axé sur des valeurs qui favorise des environnements sécuritaires et respectueux. En développant une telle culture sportive, nous permettrons aux athlètes de tous les niveaux de vivre la joie du sport dans un environnement sécuritaire et de réaliser leur plein potentiel.

Le plan présente la nouvelle vision du CCES : le sport doit être juste, sécuritaire, accessible et inclusif. Nous avons établi quatre grandes priorités grâce auxquelles nous pourrons éliminer les comportements contraires à l’éthique et promouvoir une approche axée sur des valeurs : Sport pur, antidopage, manipulation de compétition, leadership en sport éthique. Chaque priorité sera appuyée par des objectifs stratégiques à long terme mesurables et des indicateurs de rendement.

« Le sport est à son meilleur lorsqu’il est éthique et axé sur des valeurs, explique Paul Melia, président-directeur général du CCES. Le sport éthique ne fait pas que protéger les athlètes et le système sportif : il permet au sport d’apporter une contribution positive au bien-être des athlètes et à la société canadienne. Ce plan établit une feuille de route pour la collaboration entre le CCES et ses partenaires afin de s’attaquer aux menaces à l’intégrité du sport et de créer une culture axée sur des valeurs. »

« Les athlètes veulent gagner de la bonne façon, mais ont parfois besoin d’aide pour y arriver, souligne Christine Girard, double médaillée et championne olympique en haltérophilie et membre du conseil d’administration du CCES. Il faut les protéger des menaces qui peuvent faire dérailler leur parcours. Le nouveau plan stratégique du CCES tient compte de ce qu’il faut pour soutenir et protéger les athlètes et promet de nous faire participer aux décisions qui nous touchent. C’est avec fierté que j’appuie ce plan, car je suis convaincue qu’il contribuera à améliorer la culture sportive au Canada. »

« En tant qu’athlète, je suis persuadé que grâce à ce plan, nous transformerons enfin la culture du sport canadien, affirme Tony Walby, double paralympien en judo, président du conseil des athlètes du Comité paralympique canadien et membre du conseil d’administration du CCES. Le plan est axé sur des valeurs et s’engage à inclure les athlètes et d’autres partenaires sportifs autour de la table. C’est là un élément fondamental que demandaient les athlètes depuis plusieurs années. »

Le développement de la stratégie a été dirigé par Benoit Girardin et LBB Consultants Inc. Dans le cadre du processus, on a mené une vaste consultation auprès des athlètes et des partenaires de la communauté sportive et réalisé un examen des besoins de la communauté sportive. Nous remercions tous ceux et toutes celles qui ont fait part de leurs commentaires sur les forces et les occasions d’amélioration du CCES et ce sur quoi il peut exercer un grand leadership.

Lisez le plan stratégique 2022-2027 du Centre canadien pour l’éthique dans le sport.

Afin de pouvoir appliquer ce nouveau plan de manière optimale, nous avons réorganisé la haute direction de notre organisation. Nous avons adopté une structure plus horizontale et simplifiée, notamment en éliminant le poste de direction de l’exploitation. Notre équipe de direction se compose maintenant d’un président et chef de la direction, M. Paul Melia, et de trois directeurs généraux : Mme Karri Dawson (directrice générale, Sport axé sur les valeurs), M. Jeremy Luke (directeur général, Intégrité du sport) et d’un directeur général, Services généraux, poste qui demeure vacant pour le moment.

N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe de la direction si vous voulez discuter de notre plan stratégique ou des activités de notre organisation ou si vous voulez voir comment le CCES peut vous aider à atteindre vos objectifs qui concordent avec notre mission.

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport travaille de façon collaborative afin que les Canadiens vivent des expériences sportives positives. Par ses programmes, le CCES s’attaque aux problèmes d’éthique dans le sport, protège l’intégrité du sport canadien et fait la promotion de Sport pur pour activer le sport axé sur des valeurs, sur le terrain et à l’extérieur. Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Pour en savoir plus, visitez le cces.ca et suivez-nous sur Twitter, Facebook ou Instagram.

-- 30 --

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]

See Also...

CCES Plan stratégique - 2022-2027

Ce plan, qui reflète les idées émises pendant notre processus de consultation, définit notre vision du sport au Canada, notre rôle pour la concrétiser, et nos priorités pour les cinq prochaines années.