Reprise des prélèvements d’échantillons de sang

(Ottawa, Ontario – le 13 octobre 2020) – Dans la foulée de la reprise réussie des tests d’urine malgré la pandémie de COVID-19 et des commentaires positifs des intervenants, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) a mis en place des procédures supplémentaires pour permettre, dès le 26 octobre 2020, la reprise sécuritaire des prélèvements d’échantillons de sang exigés par le Programme canadien antidopage (PCA).

Ces procédures s’inspirent des procédures supplémentaires pour les prélèvements d’échantillons d’urine et comprennent les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les athlètes et le personnel de prélèvement des échantillons contre la transmission de la COVID-19. Comme pour les analyses d’urine, les procédures de prélèvements d’échantillons de sang comportent une évaluation complète des risques rattachés à tous les aspects du processus de contrôle du dopage. 

La reprise des prélèvements d’échantillons de sang est une étape cruciale en vue de la reprise complète des contrôles. Ces prélèvements sont indispensables pour détecter toute la gamme de substances et de méthodes figurant sur la Liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage et effectuer la surveillance des paramètres sanguins sélectionnés – appelés le Passeport biologique de l’athlète.

Les mesures suivantes continueront de s’appliquer aux prélèvements d’échantillons d’urine et de sang :

  • Tous les employés du CCES, y compris les agents de prélèvement sanguin contractuels, doivent remplir un questionnaire d’autoévaluation sur la COVID-19 avant d’exécuter leurs tâches.  
  • Les athlètes doivent remplir un questionnaire d’autoévaluation au moment où ils reçoivent la notification. 
  • Tous les participants doivent maintenir une distance appropriée entre elles, dans la mesure du possible. 
  • Tous les participants à une séance doivent porter un masque.
  • Des étapes de lavage des mains et de désinfection ont été intégrées au processus et du désinfectant pour les mains sera mis à la disposition des participants.
  • Le partage de fournitures sera réduit au strict minimum. 

La santé et la sécurité des athlètes et du personnel de prélèvement des échantillons demeurent notre priorité absolue. Le CCES surveille l’introduction de nouveaux règlements par les agences de santé publique, notamment l’application de nouvelles restrictions provinciales, territoriales ou régionales en réponse à la récente augmentation du nombre de cas de COVID-19, et modifiera les plans de contrôles en conséquence.

Si vous avez des questions, communiquez avec le CCES en écrivant à [email protected]. Les procédures supplémentaires ont été intégrées au cours d’apprentissage en ligne L’ABC du sport sain du CCES, offert à tous les intervenants du CCES.

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]

See Also...

Reprise des prélèvements d’échantillons d’urine

(Ottawa, Ontario – le 25 juin 2020) – La levée des restrictions provinciales permettant aux athlètes de recommencer l’entraînement, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) a mis en...

FAQ COVID-19

La santé et le bien-être des athlètes et du personnel de contrôle du dopage restent notre priorité.