Cannabis : nouveau protocole pour les étudiants-athlètes

Le cannabis figure sur la Liste des interdictions de l’AMA; il est interdit en compétition seulement. Cependant, le Code mondial antidopage nous permet de procéder à des analyses d’échantillons portant sur un menu plus restreint de substances interdites pour certains athlètes qui ne sont ni de niveau international ni de niveau national.

Dans cette mesure, le CCES a élaboré de nouveaux protocoles pour les étudiants-athlètes. Le Programme canadien antidopage (PCA) définit l’étudiant-athlète comme une personne qui est à la fois un étudiant et un athlète qui participe à des activités sportives de U SPORTS ou de l’ACSC et qui ne fait partie d’aucun Groupe national d’athlètes (GNA).

Selon le nouveau protocole, pour les échantillons d’étudiants-athlètes qui ne participent qu’à des événements de U SPORTS ou de l’ACSC, le cannabis (catégorie S8 Cannabinoïdes de la Liste) ne fera pas partie des substances analysées. Par conséquent, ces athlètes ne recevront pas de résultat d’analyse anormal (RAA ou contrôle positif) pour le cannabis.

Nous estimons qu’il s’agit là d’un changement positif qui reflète un changement de la perception de la société canadienne à l’égard de la gestion de la sensibilisation au cannabis et de la réduction des dommages.

Suivez le module d’apprentissage en ligne ci-dessous pour en savoir plus sur l’application du nouveau protocole.

Quelle est la position du CCES sur le cannabis dans le sport?

Le CCES plaide depuis longtemps pour le retrait du cannabis de la Liste des interdictions de l’AMA. De plus, la légalisation de cette substance au Canada reflète un changement de la perception de la société à l’égard de la gestion de la sensibilisation au cannabis et de la réduction des dommages.

Pourquoi ce changement?

Historiquement, les cas de consommation de cannabis dans U SPORTS et l’ACSC n’ont rien à voir avec l’amélioration de la performance; il s’agit plutôt de violations par inadvertance causées par le fait que le cannabis est interdit en compétition et peut prendre jusqu’à 30 jours pour être éliminé de l’organisme. Ainsi, le CCES a voulu profiter de la latitude accordée par le Code et élaborer un nouveau protocole pour les étudiants-athlètes qui respectent les critères susmentionnés.

Comment le laboratoire sait-il que je suis un étudiant-athlète?

Le CCES vérifie que l’échantillon provient d’un étudiant-athlète, mais ne révèle aucun renseignement personnel au laboratoire. Pour ces contrôles seulement, les résultats d’analyse anormaux (RAA ou contrôles positifs) pour le cannabis ne seront pas rapportés.

Je consomme du cannabis à des fins médicales sans avoir d’ordonnance. Est-ce que ça pose problème?

Toute prise de médicament doit être prescrite et suivie par un professionnel de la santé. Si vous consommez du cannabis à des fins médicales, veuillez le faire sous la supervision d’un tel professionnel.

Qu’arrive-t-il si je suis un étudiant-athlète qui fait aussi partie d’un Groupe national d’athlètes (GNA)?

Les changements ne s’appliquent pas à vous : le cannabis reste interdit en compétition, peu importe qui organise l’événement (établissement scolaire, ONS, FI, etc.).

Je ne fais pas partie d’un GNA, mais je participe à un championnat national ou à d’autres compétitions organisées par mon ONS. Qu’arrive-t-il?

Le cannabis est interdit lors d’événements organisés par un organisme national de sport, comme des championnats nationaux ou des compétitions régionales.

J’ai été sélectionné pour représenter le Canada aux Jeux FISU ou au championnat du monde. Qu’est-ce qui s’applique à moi?

Le cannabis est interdit en compétition internationale, et les échantillons de contrôle du dopage recueillis lors de ces événements seront testés pour la présence de cannabinoïdes. De plus, il est illégal d’apporter du cannabis à l’extérieur du Canada.

Le code de conduite de mon institution interdit aux étudiants de consommer du cannabis. Est-ce que ça s’applique à moi?

Oui. Si vous avez adhéré à un code de conduite qui interdit l’usage du cannabis, vous devez le respecter. Le changement ne prime pas sur le code de votre institution.

Nous joindre

Pour toute autre question sur le cannabis, veuillez consulter la page Cannabis de notre site Web. Pour en savoir plus sur les interdictions, les exemptions médicales et d’autres questions concernant les substances, écrivez à [email protected].