Les Olympiens et Paralympiens aux Jeux d’hiver 2018 s’unissent derrière #MonMoment pour défendre le droit des athlètes propres à vivre des moments irremplaçables

Ottawa, Ontario (le 30 octobre 2017) – À l’approche des Jeux d’hiver 2018 à PyeongChang, en Corée du Sud, les athlètes olympiques et paralympiques de partout dans le monde s’unissent derrière #MonMoment pour mettre en évidence les moments irremplaçables que les athlètes qui ne se dopent pas ont pu perdre à cause du dopage et pour défendre les moment qu’ils pourraient gagner s’ils avaient à une égalité des chances sur l’aire de jeu.

Des athlètes d’Autriche, d’Allemagne, du Canada, de la Corée du Sud, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis appuient la campagne mondiale sur les médias sociaux au moyen de vidéos qui illustrent pourquoi le sport sans dopage est important pour eux. Tout en expliquant comment le dopage affecte les moments individuels, les témoignages des athlètes illustrent aussi comment le sport propre est important pour les familles, les partisans et l’avenir du sport tout entier.

Le groupe d’athlètes provenant de divers milieux qui appuient la campagne comprennent notamment :

  • Anna Gasser, Autriche, planche à neige slopestyle
  • Markus Salcher, Autriche, ski alpin paralympique
  • Anna Schaffelhuber, Allemagne, ski alpin paralympique
  • Erik Lesser, Allemagne, biathlon
  • Rosanna Crawford, Canada, biathlon
  • Alex Harvey, Canada, ski de fond
  • Won Yun-Jong, Corée du Sud, bobsleigh
  • Seo Soon-Seok, Corée du Sud, curling en fauteuil roulant
  • Tomoka Takeuchi, Japon, planche à neige
  • Hiraku Misawa, Japon, ski alpin paralympique
  • Lizzy Yarnold, Royaume-Uni, skeleton
  • Stephanie Jallen, États-Unis, ski alpin paralympique
  • Lowell Bailey, États-Unis, biathlon

Les vidéos de ces athlètes et les contenus qui y sont reliés concernant les moments irremplaçables dans le sport seront diffusés par les organismes nationaux antidopage partout dans le monde au moyen des plateformes des médias sociaux majeurs à l’aide des mots-clics #MonMoment et #MyMoment afin d’encourager tous les athlètes propres et leurs partisans à exiger l’égalité des chances sur l’aire de jeu à PyeongChang et par la suite.

« La campagne #MyMoment / #MonMoment a été inspirée par ce que les athlètes répètent depuis des années – qu’ils veulent que leurs moments irremplaçables soient à l’abri du dopage, pas seulement pour leur propre bénéfice, mais pour le bien du sport dans son ensemble », a déclaré le président-directeur général du Centre canadien pour l’éthique dans le sport, Paul Melia. « Grâce à cette campagne, nous pouvons tous nous battre pour les athlètes propres, leurs moments et le sport sans dopage. »

La campagne débute le 30 octobre 2017, avec la première de deux vidéos diffusées mondialement, et se terminera le 31 janvier 2018, avant les jeux d’hiver 2018 à PyeongChang. Pour plus d’information sur la campagne, prière de consulter le site www.cces.ca/fr/monmoment.

Le CCES est un organisme national indépendant à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les personnes, les collectivités et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le Gouvernement du Canada. Nous avons pris l’engagement de travailler en collaboration afin de mettre en œuvre un système sportif fondé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de défendre le sport qui est honnête, sécuritaire et ouvert à tout le monde.

Campagne #MonMoment / #MyMoment

La campagne #MonMoment / #MyMoment est destinée à habiliter les athlètes à parler des  moments qu’ils ont pu perdre à cause du dopage et des moments qu’ils pourraient gagner s’ils avaient accès à l’égalité des chances sur l’aire de jeu. Grâce au contenu des vidéos et des médias sociaux, les athlètes propres et leurs partisans contribueront à produire et à diffuser un appel uni en faveur du sport propre, tout en attirant l’attention sur la lutte contre le dopage à PyeongChang. La campagne mondiale met en évidence le fait que le dopage peut priver les athlètes de moments irremplaçables et menacer la crédibilité de leur sport tout entier.
 

--30--

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
mcumming@cces.ca