Le PCA et la Liste des interdictions 2021 maintenant en vigueur

(Ottawa, Ontario – le 5 janvier 2021) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) rappelle à la communauté sportive canadienne que deux documents mis à jour, soit le Programme canadien antidopage (PCA) 2021 et la Liste des interdictions 2021 de l’Agence mondiale antidopage (AMA), sont en vigueur depuis le 1er janvier 2021.

Le PCA est conforme au Code mondial antidopage 2021 (le Code), également entré en vigueur le 1er janvier. Le PCA intègre le Code et tous les Standards internationaux obligatoires, y compris la Liste des interdictions, la norme qui identifie les substances et les méthodes interdites dans le sport. La Liste est mise à jour chaque année par l’AMA.

Si la majorité des changements au PCA 2021 vise à rendre les règlements plus efficaces, le PCA intègre la nouvelle Déclaration des droits antidopage des sportifs et s’engage à respecter les droits qui y sont énoncés. Le CCES est un ardent promoteur de l’harmonisation des règles à l’échelle mondiale, qui permet aux athlètes canadiens de concourir à chances égales peu importe où la compétition a lieu et de pratiquer leur sport dans un environnement sain, éthique et juste.

Documents de référence pour le PCA 2021
 
Principales modifications à la Liste des interdictions
 
Substances donnant lieu à des abus :

Un article a été ajouté au Code mondial antidopage et à la Liste des interdictions 2021 désignant la cocaïne, la diamorphine (héroïne), la méthylènedioxyméthamphétamine (MDMA/ecstasy) et le tétrahydrocannabinol (THC) comme des substances donnant lieu à des abus. Si l’athlète peut démontrer que la consommation de l’une de ces quatre substances a été faite hors compétition et sans lien avec la performance sportive, la sanction sera de trois mois et peut être ramenée à un mois si l’athlète suit de manière satisfaisante un programme de traitement contre les substances d’abus approuvé par le CCES.

 

S3 – Bêta-2 agonistes :

La désignation du vilantérol passe de substance interdite à substance à seuil. Ainsi, le vilantérol par inhalation est maintenant autorisé jusqu’à la dose maximale recommandée par le fabricant. La dose est exprimée comme la dose mesurée de 25 microgrammes, qui équivaut à une dose délivrée de 22 microgrammes.

 

Glucocorticoïdes :

Une modification importante visant les glucocorticoïdes entrera en vigueur le 1er janvier 2022. À compter de cette date, l’injection de glucocorticoïdes, peu importe la voie d’administration, sera interdite en compétition. L’entrée en vigueur en 2022 donnera le temps aux autorités sportives de préparer des outils éducatifs pour les athlètes et leur personnel de soutien médical sur l’utilisation appropriée des glucocorticoïdes à des fins cliniques dans le contexte de la lutte contre le dopage.

 

Ressources en matière de médicaments

Les athlètes doivent faire preuve d’une grande prudence à l’égard de la consommation de médicaments, de suppléments et de produits de nutrition sportive. Le CCES les invite à consulter les ressources suivantes pour savoir si leurs médicaments sont interdits dans le sport. Les athlètes à qui l’on a prescrit des médicaments interdits pour le traitement d’une maladie ou d’un problème médical peuvent demander une exemption médicale. Notons que ces ressources ont été mises à jour en fonction de la nouvelle Liste.

Ressources de l’AMA
À propos du CCES

Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]