Le CCES publie la première version provisoire du PCA 2021

(Ottawa, Ontario – le 8 mai 2020) – Le CCES a publié la première version provisoire du Programme canadien antidopage (PCA) 2021 à des fins de consultation.

Ce texte intègre le Code mondial antidopage 2021 (le Code) et tous les Standards internationaux obligatoires, en plus de proposer aux organismes de sport canadiens une structure pour mettre en œuvre le Code.

Les athlètes et des groupes d’experts seront le public cible de la première ronde de consultation. Leurs commentaires influenceront la rédaction de la deuxième version provisoire du PCA, qui devrait être soumise aux organismes nationaux et multisports le 15 juin 2020.

Pour l’heure, le CCES souhaite recueillir l’opinion des groupes cibles sur les éléments énoncés dans le document explicatif.  

Documents de référence pour le PCA 2021

Le Code mondial antidopage

Le CCES veille à ce que le PCA soit conforme au Code mondial antidopage 2021, qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

Les changements aux parties A et B du PCA 2021 sont apportés en fonction de la version 2015 du Programme, et ceux à la partie C, en fonction des Règles modèles 2021 de l’AMA.

Documents de référence pour le Code 2021

Nous aimerions vous entendre.

Si les athlètes et les experts constituent le public cible, nous solliciterons à divers moments l’avis du grand public, notamment dans le cadre du sondage en ligne au début juillet; les commentaires sont toutefois les bienvenus à n’importe quel moment du processus d’élaboration du PCA. Voyez le plan de consultation complet sur le PCA 2021.

Pour plus de renseignements sur le Code 2021, le PCA et le processus de consultation, écrivez-nous à [email protected].

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
[email protected]