L’AMA publie la Liste des interdictions 2020

(Ottawa, Ontario – le 31 octobre 2019) – L’Agence mondiale antidopage (AMA) a publié la Liste des interdictions 2020. Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) souhaite aviser la communauté sportive qu’elle entrera en vigueur le 1er janvier 2020. 

La Liste des interdictions 2020 et le Résumé des principales modifications et notes explicatives se trouvent maintenant sur le site de l’AMA. 

Voici quelques-unes des modifications et clarifications les plus importantes :

  • Agents anabolisants (S1) :
    • Le LGD-4033 est également répertorié par son nom courant, le ligandrol.
    • La subdivision des stéroïdes anabolisants androgènes (SAA) en exogènes et en endogènes a été supprimée. Tous les SAA sont regroupés dans la section S1. Deux exemples ont été ajoutés : le méthylclostébol et le 1-épiandrostérone.
  • Hormones peptidiques, facteurs de croissance, substances apparentées et mimétiques (S2) : L’argon a été retiré de la Liste des interdictions.
  • Modulateurs hormonaux et métaboliques (S4) : Le bazédoxifène et l’ospémifène ont été ajoutés comme exemples de modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes.
  • Stimulants (S6) : L’octodrine a été ajoutée comme exemple de stimulant spécifié.
  • Narcotiques (S7) : Aux fins de clarté, il est mentionné que tous les isomères optiques sont interdits.
  • Cannabinoïdes (S8) : Les substances interdites sont les mêmes. Tous les cannabinoïdes synthétiques mimant les effets du THC sont interdits.
  • Dopage génétique et cellulaire (M3) : On réitère dans la Liste que les cellules souches non transformées utilisées seules pour soigner des blessures ne sont pas interdites, dans la mesure où elles rendent la fonctionnalité normale de la zone traitée sans en améliorer la performance.
  • Programme de surveillance : L’ecdystérone a été ajoutée au Programme de surveillance afin d’évaluer les tendances et la prévalence d’abus.

Consultez les ressources suivantes du CCES pour savoir si vos médicaments sont interdits dans le sport. À partir du 1er janvier 2020, elles tiendront compte de la nouvelle Liste.  

On demande aux athlètes de faire preuve d’une grande prudence relativement à la consommation de médicaments, de suppléments et de produits de nutrition sportive. Les athlètes à qui l’on a prescrit des médicaments interdits pour le traitement d’une maladie ou d’un problème médical peuvent demander une exemption médicale. Pour savoir s’ils doivent soumettre une demande d’exemption, à qui l’adresser et quelle documentation est requise, ils peuvent consulter l’Assistant exemption médicale.

La Liste des interdictions est une norme internationale qui identifie les substances et les méthodes interdites dans le sport. Elle a été publiée pour la première fois en 1963 par le Comité international olympique. Depuis 2004, l’AMA est responsable de préparer et de publier la liste, qui est mise à jour le 1er janvier de chaque année.

Ressources et renseignements

À propos du CCES
Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Renseignements :

Ben Lungo
Agent des communications
+1 613-521-3340 poste 3282
[email protected]