Jeux olympiques de la jeunesse 2024

Le sport propre aux 4es Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) souhaite bonne chance à Équipe Canada pour la 4es édition des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver (en anglais) qui se tiendra dans la province de Gangwon, en Corée du Sud!

Règles antidopage

Les Jeux auront lieu du 15 janvier au 1er février 2024, de la date d’ouverture du Village des athlètes au jour de la cérémonie de clôture.

L’autorité de contrôle pour les Jeux sera le Comité international olympique (CIO). L’Agence de contrôles internationale (ACI) effectuera les contrôles et gérera les résultats pour son compte. Les athlètes peuvent être sélectionnés pour un contrôle inopiné à tout moment, partout dans le monde..

Avant de commencer :

Formation antidopage

Si vous faites partie d’Équipe Canada, vous faites aussi partie du Groupe national d’athlètes (GNA) de votre sport et devez suivre la formation prévue au Programme canadien antidopage (PCA). Cela implique des droits et des responsabilités.

À l’aide de l’invitation en PDF que vous avez reçue par courriel, créez un compte dans le portail d’apprentissage en ligne du CCES et suivez l’une des formations suivantes, selon votre admissibilité.

L'ABC du sport sain : la prochaine génération

L’ABC du sport sain : la prochaine génération

Les athlètes de moins de 17 ans qui viennent d’intégrer notre système doivent suivre L’ABC du sport sain : la prochaine génération.

Sport pur : l'ABC du sport sain 2023

L’ABC du sport sain

Les athlètes de 17 ans et plus qui suivent un cours d’apprentissage en ligne du CCES pour la première fois (ou qui l’ont suivi il y a plus d’un an) doivent suivre L’ABC du sport sain.

Sport pur : l'ABC du sport sain en revue 2023

L’ABC du sport sain en revue

Les apprenants admissibles (ceux qui ont suivi L’ABC du sport sain en 2022) doivent suivre L’ABC du sport sain en revue.

Des questions? Écrivez à [email protected].

Pourquoi suivre la formation antidopage

Les athlètes peuvent être sélectionnés pour un contrôle du dopage, c’est-à-dire que des échantillons de leur urine et/ou de leur sang sont prélevés puis testés pour la présence de substances interdites. Ils doivent donc faire bien attention aux médicaments et aux suppléments qu’ils prennent.

Les membres du personnel d’encadrement des athlètes (entraîneurs, soigneurs, membres du personnel médical et administrateurs) doivent savoir comment accompagner les athlètes à chaque étape du processus de contrôle du dopage et les aider à éviter les comportements interdits.

Les parents, tuteurs et autres gardiens doivent soutenir leur enfant lorsqu’il participe à des compétitions mondiales, l’aider à naviguer dans le dédale du système antidopage et veiller à ce que ses droits soient respectés et qu’il remplisse ses responsabilités.

Et tout le monde – athlètes, entraîneurs et partisans – doit rester en tout temps fidèle à ses valeurs. Déterminez les principes qui vous animent et assurez-vous de faire des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver une expérience sportive positive.

Formation sur la manipulation de compétitions

En plus des règles antidopage, le Code du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations des compétitions est aussi en vigueur lors des Jeux! Le CCES et le Comité olympique canadien (COC) poursuivent leurs efforts de sensibilisation à ce sujet, en offrant notamment une courte formation aux athlètes des Jeux olympiques de la jeunesse.

Pour en savoir plus sur la manipulation de compétitions, aussi appelée trucage de matchs ou manipulation de matchs, veuillez créer un compte dans le portail d’apprentissage en ligne du CCES à l’aide de l’invitation en PDF que vous avez reçue par courriel, et suivez la formation Comprendre la manipulation de compétitions.

Voici quelques règles à retenir concernant la manipulation de compétitions :

  • Ne pariez pas sur votre épreuve ou toute autre épreuve de votre sport, ou sur toute épreuve de tout sport au programme d’une compétition à laquelle vous participez.
  • Ne partagez jamais d’information privilégiée non disponible au public – évitez d’en solliciter, d’en obtenir ou d’en exploiter.
  • Donnez le meilleur de vous-même, en tout temps. Ne manipulez jamais la compétition, en tout ou en partie. Et n’aidez jamais quelqu’un à le faire.
  • Signalez toute tentative de manipulation de compétitions dès que vous en prenez connaissance ou la suspectez. Appelez la Ligne d’intégrité du CCES ou la Ligne d’intégrité du CIO.

Renseignez-vous sur la manipulation de compétitions ici.

Vérifiez vos médicaments

Consommez-vous des médicaments sur ordonnance ou en vente libre? Ils pourraient contenir des substances qui sont interdites dans le sport.

La Liste des interdictions

La Liste des interdictions est une norme internationale établie par l’Agence mondiale antidopage (AMA) qui répertorie les substances et les méthodes interdites dans le sport. Découvrez les catégories de la Liste des interdictions sur notre page substances et méthodes interdites.

Pour éviter un contrôle positif par inadvertance, cherchez tous les médicaments que vous consommez (ou que vous consommerez pendant les Jeux) dans DRO Global, notre base de données en ligne.

Vous avez fait une recherche et avez encore besoin d’aide? Communiquez avec nous :

Image

Soumettre une requête : Remplissez le formulaire en ligne

Image

Poser votre question à [email protected]

Image

1 800 672-7775 (sans frais en Amérique du Nord) ou 
1 613-521-3340 de l'étranger

 

Comment puis-je vérifier mes médicaments en Corée?

La liste des médicaments en vente en Corée n’est pas incluse dans DRO Global. Dans la mesure du possible, apportez des médicaments vérifiés dans DRO Global, et déclarez toute consommation de médicaments achetés sur place au moment du contrôle du dopage.

Si vous avez besoin d’acheter des médicaments sur place, discutez avec l’équipe médicale avant toute consommation et faites une recherche par ingrédient au lieu du numéro d’identification du médicament (DIN) ou de la marque. Les médicaments que vous achetez habituellement au Canada pourraient contenir des ingrédients différents dans d’autres pays.

Que signifie « interdites en compétition » pendant les Jeux?

DRO Global pourrait indiquer que tel ou tel médicament est interdit en compétition seulement. La période de compétition des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2024 débute à 11 h 59 la veille de la compétition à laquelle vous participez. Elle se termine après le processus de contrôle du dopage de la compétition en question.

Demander une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) au besoin

Le CCES accorde des exemptions médicales pour l’usage médicalement justifié de médicaments sur ordonnance normalement interdits. Il y a plusieurs types d’exemptions. Les athlètes qui participent aux Jeux olympiques de la jeunesse et qui prennent un médicament sur ordonnance interdit doivent demander une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) avant la compétition.

Vous avez déjà une AUT?

Les athlètes titulaires d’une AUT valide délivrée par le CCES ou leur FI doivent s’assurer que leur AUT est dans ADAMS avant l’ouverture du Village (voir la section sur les règles antidopage en haut de la page des dates). Vous devez également vérifier les éléments ci-dessous dans votre certificat d’AUT :

  • La date d’expiration de l’AUT  elle doit être valide pour toute la période des Jeux.
  • Le médicament et son dosage  qui doivent refléter le plan de traitement actuel.
Avez-vous besoin d’une AUT?

Le processus de demande peut être long, c’est pourquoi il est important de démarrer le plus tôt possible.

Les athlètes qui ont besoin d’une nouvelle AUT doivent :

  • Utiliser l’Assistant exemption médicale du CCES pour déterminer s’ils doivent envoyer leur demande à leur FI ou au CCES;
  • Présenter une demande au CCES ou à leur FI dès que possible, mais avant le 15 janvier, pour allouer un délai suffisant au traitement de la demande;
  • Tenir leur médecin d’équipe et le chef de la direction médicale du COC au courant du statut de leur demande d’AUT.

Vous avez utilisé l’Assistant exemption médicale et avez encore besoin d’aide? Communiquez avec nous :

Pour en savoir plus sur les AUT
 

Image

Écrivez à
[email protected]

 

Image

1 800 672-7775 (sans frais en Amérique du Nord) ou 
1 613-521-3340 de l'étranger

Les athlètes qui ont besoin d’une nouvelle AUT après le 15 janvier doivent suivre les instructions sur le site Web de l’ACI (en aglais) et présenter une demande au bureau d’AUT de la polyclinique du Village des athlètes ou directement dans ADAMS.

Procédures de contrôle du dopage

N’oubliez jamais vos droits et responsabilités dans le cadre du PCA. Les athlètes :

  • peuvent se présenter au contrôle du dopage accompagnés d’une personne qui les représentera et leur servira d’interprète, le cas échéant;
  • doivent toujours être accompagnés d’un représentant s’ils sont mineurs;
  • peuvent demander des modifications au processus de prélèvement d’échantillons;
  • doivent se présenter au poste de contrôle du dopage dès qu’ils reçoivent une notification de contrôle du dopage;
  • sont invités à formuler leurs préoccupations quant au processus de contrôle du dopage dans un rapport supplémentaire (si disponible) ou dans la section Commentaires de la Formule de contrôle antidopage.

Puis-je demander un délai pour me présenter au poste de contrôle du dopage?

Il est toujours possible de demander un délai pour une raison valide, mais l’agent de contrôle du dopage (ACD) pourrait ne pas l’accorder. Si un athlète est autorisé à retarder son arrivée au poste de contrôle du dopage, une escorte l’accompagnera en tout temps, sans exception.

Un délai peut être accordé pour les activités suivantes :

  • chercher un représentant et (ou) un interprète;
  • s’étirer après l’effort,
  • recevoir un traitement médical,
  • se procurer une preuve d’identité avec photo,
  • s’acquitter d’obligations médiatiques,
  • terminer une séance d’entraînement,
  • participer à une épreuve supplémentaire,
  • participer à une remise de médailles.

Les athlètes auront à fournir un échantillon d’urine et/ou de sang.

Processus de contrôle du dopage

Apprenez-en davantage sur ce qui vous attend pendant le contrôle du dopage, de la notification à la fin du processus.

En savoir plus

Conseils pour le contrôle du dopage

Écoutez les conseils d’olympiens canadiens ayant effectué 150 contrôles en tout.

Voir la vidéo

Comment sont les agent(e)s de contrôle du dopage?

Écoutez ce que des olympiens canadiens ont à dire sur les personnes qui collectent vos échantillons.

Voir la vidéo

Vous avez des questions sur le processus? Écrivez-nous à [email protected].

Amenez les principes Sport pur avec vous

Quels principes et valeurs amènerez-vous en Corée? Et sur le terrain de jeu? Écoutez ce que des olympiens canadiens ont à dire sur la manière dont les valeurs et principes ont forgé leur expérience sportive.

Les Principes Sport pur

Les sept principes au cœur de Sport pur.

En savoir plus

Les Principes Sport pur en action

À quoi reconnaît-on la philosophie Sport pur en pratique? Découvrez-le grâce à nos infographies.

En savoir plus

Adhérez à Sport pur

Montrez votre attachement aux  Principes Sport Pur et prouvez à vos coéquipiers, à vos adversaires et à vous-même que le sport sain peut faire une grande différence.

En savoir plus

Conseils Sport pur pour les parents

Cet outil aide les parents à encourager leur enfant à pratiquer un sport et à s’assurer que le sport demeure une expérience positive et amusante. Gardez-le avec vous pendant les parties et les entraînements, et montrez-le à d’autres parents!

Les Principes Sport pur

Les Principes Sport pur sont disponibles en français, en anglais, en quatre langues autochtones et en plusieurs autres langues couramment parlées au Canada.

Pour les parents et tuteurs

Contrôle du dopage

Le contrôle du dopage, c’est le processus entourant le prélèvement des échantillons d’urine et de sang aux fins d’analyse. Si votre enfant n’est jamais passé par là, il serait important que vous appreniez tous ensemble comment se déroule le processus. Les athlètes suivront la formation L’ABC du sport sain, tandis que vous pourrez faire l’équivalent sans suivi, ou regarder cette courte vidéo.

Vous pouvez également cliquer ici pour en savoir plus sur le processus de contrôle du dopage.

Le représentante

Un athlète peut demander à une personne de l’accompagner pendant le processus de contrôle du dopage pour l’aider à protéger ses droits et à remplir ses responsabilités. Il doit faire la demande lorsqu’un agent de contrôle du dopage (ACD) ou une escorte l’avise qu’il a été sélectionné pour un contrôle.

Les athlètes mineurs sont fortement encouragés à amener un représentant majeur au contrôle du dopage. Si votre enfant est mineur, déterminez avec lui qui sera son représentant avant les Jeux.

Il peut aussi s’agir d’un entraîneur ou d’un autre adulte de confiance. Votre enfant et son escorte peuvent retrouver le représentant avant le début du prélèvement. Ce dernier peut poser des questions, observer le processus et faire des commentaires à l’autorité de contrôle sur le processus au moyen de la Formule de contrôle antidopage.

Vérification des médicaments et exemptions médicales

Deux des choses les plus importantes que vous pouvez faire sont d’aider votre enfant à vérifier ses médicaments et de l’assister dans les démarches de demande d’exemption médicale, si nécessaire. Vous aurez peut-être également à assurer la liaison entre le CCES et le médecin de votre enfant.

Formation

Contrairement aux athlètes et au personnel d’encadrement des athlètes, les parents ne sont pas obligés de suivre des formations. Cela dit, nous vous encourageons à vous renseigner sur le PCA pour appuyer le sport propre.

Sport pur : l'ABC du sport sain sans suivi

L’ABC du sport sain sans suivi

Grâce à cette version de L’ABC du sport sain, les parents ont accès à la même formation que les athlètes.

Plus

Guide du sport proper à l'intention des parents

Guide du sport propre à l’intention des parents

Téléchargez ce guide du 2023 Jeux du Canada qui résume tout ce que vous pouvez faire pour soutenir le sport propre.

Plus

Continuer la lecture

Des renseignements supplémentaires sur les étapes de la vérification des médicaments, de la préparation d’une demande d’exemption médicale et plus.

Plus

FAQ

Puis-je prendre de la mélatonine pour atténuer les effets du décalage horaire?

Le CCES recommande que toute décision concernant les suppléments (qu’il s’agisse de nutrition, de performance ou de récupération) soit prise avec les conseils d’un ou de plusieurs professionnels de la santé. Si vous décidez de consommer de la mélatonine, ou tout autre supplément, choisissez-en un qui a été évalué dans le cadre d’un programme de contrôles rigoureux, comme le BSCG, Informed Choice, Informed Sport ou Certified for Sport (NSF) pour minimiser le risque de contamination (tout en anglais).

Qu’arrive-t-il si je ne parle pas la même langue que les agents de contrôle du dopage?

Vous avez le droit de demander un délai pour trouver une personne qui vous représente ou un(e) interprète. Nous recommandons l’installation d’une application de traduction sur votre téléphone en cas de besoin.

Que faire si je ne reconnais pas le matériel utilisé lors du contrôle du dopage?

Dans certains pays et lors de certains Jeux, le matériel utilisé diffère des trousses Berlinger utilisées au Canada. Ce matériel fonctionne de la même manière, et les échantillons sont prélevés à l’aide de procédures basées sur les Standards internationaux de l’AMA. L’ACD vous donnera des instructions pour recueillir, répartir et sceller votre échantillon avec l’équipement fourni..