Programme canadien antidopage

Le Programme canadien antidopage (PCA) peut être téléchargé ou consulté en ligne.

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisation nationale antidopage du Canada qui met en œuvre le PCA au nom de la communauté sportive canadienne.

Le PCA constitue un ensemble de règles concernant l’usage de substances et de méthodes interdites dans le sport que les organismes nationaux de sport (ONS) et les organismes multisports (OMS) ont adopté pour protéger l’intégrité du sport et les droits des athlètes sains.

Le PCA est conforme au Code mondial antidopage (Code) et ses cinq Standards internationaux connexes, qui traitent de divers aspects techniques et de leurs propres documents techniques.

Les organisations, les athlètes, le personnel de soutien des athlètes et les autres personnes qui font partie des organismes de sport ayant adopté le PCA acceptent de suivre ces règles pour participer au sport et d’être liés à ces règles.

La version actuelle du PCA est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 et a été adoptée par plus de 50 ONS et OMS.

Le PCA se divise en seven éléments principaux :

Compétence
  • S’assurer que le PCA est conforme au Code et aux Standards internationaux.
  • Offrir du soutien aux organismes qui adoptent le PCA.
  • Fournir des ressources aux organismes qui mettent en œuvre le PCA.
Services aux athlètes
  • Répondre aux questions sur les règles antidopage nationales et internationales.
  • Fournir des renseignements sur la médication.
  • Accorder des exemptions médicales aux athlètes présentant des conditions médicales particulières.
Éducation
  • Offrir de la formation en ligne aux athlètes et au personnel d’encadrement de l’athlète sur le PCA.
  • Rédiger du contenu pour le Web, en personne et l’imprimé afin de promouvoir le sport sain pour tous les âges et les stades de développement à long terme du participant/athlète.
  • Véhiculer une approche Sport pur dans le sport centrée sur le développement des compétences axé sur des valeurs et des principes.
Contrôles antidopage
  • Assurer la planification de la répartition des contrôles selon une évaluation des risques complète du sport.
  • Dissuader et détecter le dopage au maximum grâce à un nombre suffisant de prélèvements d’urine et de sang, en compétition et hors compétition, et gérer le passeport biologique de l’athlète et le programme de localisation des athlètes.
Prélèvement d’échantillons
  • Prélever des échantillons grâce aux agents de contrôle du dopage et les agents de prélèvement sanguin (APS) accrédités du CCES partout au pays selon des procédures de contrôle du dopage strictes conformément au PCA, de même qu’au système de qualité et aux exigences en matière de santé et de sécurité du CCES.
Gestion des résultats
  • Analyser les violations des règles antidopage analytiques et non analytiques pour s’assurer que la procédure établie est suivie et que les droits des athlètes et du personnel d’encadrement de l’athlète sont respectés.
  • Aviser le public des décisions concernant les violations des règles antidopage et maintenir à jour un registre des sanctions en cours.
  • Surveiller les personnes visées par les sanctions pour s’assurer qu’elles ne participent pas au sport pendant leur sanction.
Renseignements et enquêtes
  • Recueillir de l’information sur le dopage et analyser de façon critique leur contenu et leur validité pour déterminer s’ils devraient être considérés comme des renseignements.
  • Rencontrer les autres organismes antidopage, organisations de sport, autorités publiques, laboratoires accrédités par l’Agence mondiale antidopage et les ministères du gouvernement et collaborer avec eux pour se communiquer des renseignements antidopage.
  • Fournir des renseignements pour la planification de la répartition des contrôles.

Programme canadien antidopage (documents)

En consultation

Programme canadien antidopage 2015 (version 2)

En vigueur

 

Voir aussi...

Programme canadien antidopage 2015 (PDF)

(1er janvier 2015)

Le PCA de 2015 et la Liste des interdictions de 2015 sont désormais en vigueur

(Ottawa, Ontario – 2 janvier 2015) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) désire informer...