Notre histoire

Vancouver 2010 a marqué un moment décisif pour le sport au Canada. L’immense majorité de la population semble avoir spontanément transféré son poids du pied arrière vers le pied avant. C’est plaisant de gagner – et c’est valorisant de faire partie du sport canadien. Cette fierté chèrement gagnée mérite d’être protégée et chérie. Il est facile d’oublier à quel point la réputation sportive d’une nation peut se ternir rapidement. Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport n’oublie pas. En fait, le Centre pour l’éthique dans le sport n’est rien de moins qu’un point de convergence et un catalyseur pour la conscience commune du sport canadien. Pour parler clairement, le rôle du Centre canadien pour l’éthique dans le sport n’est pas de dire au sport quoi faire. Le Centre s’efforce plutôt de se porter garant d’un environnement de jeu éthique pour les compétiteurs. En d’autres termes, nous surveillons les règles d’engagement éthique et nous expliquons le code de conduite et établissons le cadre de travail en vue d’un débat éthique concernant le sport. Ceci suppose, comme dans le sport lui-même, un consensus âprement obtenu sur les valeurs partagées qui permettent à une compétition significative de se dérouler. Le Centre travaille à élever ce consensus en une conscience, une conscience qui a pris des siècles à se façonner, une conscience représentative du peuple canadien.

Reconnaissant que les Canadiens et les Canadiennes veulent un sport avec une conscience, nous avons comme objectif d’utiliser l’éthique pour rappeler à tous ceux qui sont en compétition ce qui est en jeu; de rappeler aux Canadiens et aux Canadiennes quel genre de sport qu’ils veulent et auxquels ils tiennent.

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport utilise le débat sur l’éthique pour créer un environnement favorable à un dialogue signifiant sur l’avenir du sport, fondé sur des principes communément acceptés sur ce qui est bien et ce qui est mal. En tant qu’animateur et élévateur de la conscience du sport canadien, le Centre s’efforce de susciter le consensus public sur la façon dont nous devrions nous comporter en compétition, en reconnaissant toujours que dans une démocratie, le consensus est une réalité dynamique. Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport fait figure d’autorité au Canada, une autorité qui peut protéger publiquement le système de valeurs qui procurera aux Canadiens et aux Canadiennes le sport qu’ils veulent.

— Tel est le monde dans lequel nous vivons. Notre histoire explique comment nous y sommes arrivés et dépeint le portrait de là où nous pouvons nous rendre à partir d’ici.