Santé Canada publie un avis sur la méthyl-1-testostérone

 

(Ottawa, Ontario – le 23 février 2006) – Santé Canada vient de diffuser un avis mettant en garde les citoyens contre la consommation de suppléments contenant de la méthyl-1-testostérone, y compris le produit d’Andro Technologies nommé M1T. L’usage de la méthyl-1-testostérone est interdit dans le sport et figure au nombre des agents anabolisants proscrits dans la Liste des interdictions 2006 de l’Agence mondiale antidopage. 

La méthyl-1-testostérone, à l’instar de tous les stéroïdes anabolisants, peut causer des réactions indésirables graves, y compris une réduction de la fertilité, un durcissement des artères, des troubles hépatiques et une sensibilité des seins ou des mamelons chez l’homme. La méthyl-1-testostérone est une substance réglementée au Canada et il n’y a présentement aucun produit homologué qui renferme cette substance en vente au Canada. 

Les athlètes assujettis à des contrôles antidopage doivent s’abstenir de consommer des produits renfermant des substances interdites et doivent se rappeler qu’ils sont responsables des produits qu’ils ingèrent. 

Pour plus de renseignements :

Le CCES est un organisme indépendant, national et sans but lucratif. Notre mission, soit la promotion de l’éthique dans tous les aspects du sport au Canada, se réalise grâce à la recherche, la promotion, l’éducation, la détection et la dissuasion, ainsi que par divers programmes et partenariats avec d’autres organismes.

 

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Sonia Tran,
gestionnaire des services aux athlètes, Programme de contrôle antidopage
au numéro (613) 521-3340, poste 3222 ou à l’adresse stran@cces.ca.

(Aussi disponible en français)

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
mcumming@cces.ca