Le responsable de la Commission Dubin lègue un héritage aux Canadiens et Canadiennes

(Ottawa, Ontario – 28 octobre 2008) – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) pleure la perte de l’honorable Charles Dubin, un juriste distingué et respecté, et un personnage des plus importants dans l’histoire de la lutte contre le dopage dans le sport. Au Canada et partout dans le monde, on se souviendra de monsieur Dubin comme étant l’homme qui a fait la lumière sur la consommation de substances améliorant la performance dans le sport grâce à la commission Dubin et au rapport Dubin de 1988. 

« Charles Dubin a établi un plan systématique afin de régler le problème de dopage dans le sport au Canada, incluant l’établissement d’un organisme antidopage national et indépendant, qui est devenu le CCES, a déclaré Louise Walker, présidente du conseil d’administration du CCES. En effet, le Code mondial antidopage se fonde beaucoup sur le plan de monsieur Dubin. Presque 20 ans plus tard, grâce à l’intellect de monsieur Dubin, les Canadiens et Canadiennes sont plus sensibilisés à l’importance de règles de jeu équitables et un sport animé par des valeurs positives. » 

Le CCES est un organisme indépendant, national et sans but lucratif. Notre mission, soit la promotion de l’éthique dans le sport au Canada, se réalise grâce à la recherche, la promotion, l’éducation, la détection et la dissuasion, ainsi que par divers programmes et partenariats avec d’autres organismes. 

 

-- 30 --

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
mcumming@cces.ca