Le CCES lance le contrôle de dopage Paperless au Canada

(Ottawa, Ontario – 11 juillet 2016) – Le nouveau système de contrôle de dopage Paperless du Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) sera mis en place progressivement à compter de ce mois-ci. Les agents de contrôle de dopage (ACD) commenceront à utiliser des tablettes pour recueillir des renseignements sur les athlètes et les échantillons au cours des séances de contrôle de dopage en utilisant une application qui a été approuvée par les athlètes et leur entourage aux États-Unis.

Notre mise en place à l’échelle du Canada se fera par étapes afin que nous puissions tester et vérifier notre conformité au Programme canadien antidopage (PCA) à chaque étape du processus. Au cours de la première étape de la mise en place du contrôle de dopage Paperless, 20 % environ de nos ACD utiliseront le système Paperless pour certains tests hors compétition. À compter de ce mois-ci, certains athlètes feront l’expérience du système Paperless lorsqu’ils seront sélectionnés pour un contrôle de dopage, mais beaucoup continueront pendant plusieurs mois à subir des contrôles qui feront appel au système sur papier que nous utilisons depuis longtemps.

Tous les athlètes soumis à un contrôle de dopage doivent savoir que :

  • Les données des séances de contrôle de dopage seront consignées à la fois sur papier et sur une tablette pendant la première étape de la période de la mise en place.
  • Les formulaires de contrôle de dopage ne seront pas imprimés au cours de la séance Paperless. Les athlètes recevront leurs documents par courriel dans les 24 heures qui suivront la séance.
  • Les résultats de l’analyse des échantillons seront toujours disponibles par l’entremise d’ADAMS pour les athlètes qui ont des comptes. Les athlètes qui n’ont pas de compte ADAMS mais qui veulent connaître leurs résultats doivent envoyer un courriel à resultats@cces.ca, jusqu’à ce que le nouveau système ait été complètement mis en place.

Le CCES prévoit que le système Paperless :

  • Réduira le nombre des erreurs sur le terrain en saisissant préalablement les données et en les vérifiant automatiquement.
  • Réduira le temps nécessaire pour terminer la séance de collecte d’échantillons.
  • Accroîtra l’efficience du traitement des données au bureau et au laboratoire.
  • Réduira les coûts liés à l’expédition et à l’impression. (L’United States Anti-Doping Agency (USADA) signale une réduction de 86 % des frais d’expédition et de 59 % des frais d’impression.)

L’application Paperless fait partie d’une trousse d’outils mise au point par l’USADA et utilisée à l’heure actuelle par les organisations nationales antidopage en Suisse, en Nouvelle-Zélande et en Irlande.

Lectures complémentaires :         

Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les collectivités et notre pays. Le CCES reconnaît la contribution financière du gouvernement du Canada. Nous avons pris l’engagement de travailler de façon collaborative pour engendrer un système sportif basé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger l’intégrité du sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces non éthiques; de défendre le sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

Pour en savoir davantage, communiquez avec : 
Justin MacNeill
Coordonnateur des communications
+1 613-521-3340 poste 3314
jmacneill@cces.ca

(Also available in English)