Le CCES appuie l’appel renouvelé en faveur de réformes mondiales en matière de lutte antidopage

(Ottawa, Ontario – 12 mars 2017) – La volonté de mettre en œuvre des réformes pour améliorer la lutte antidopage à l’échelle mondiale demeure l’ingrédient qui manque à la recette du sport pur. Un appel clair en faveur de modifications du système a été reconnu et décrit dans la Déclaration de Copenhague produite in août 2016 par un groupe de leaders d’organisations nationales antidopage (ONAD), y compris le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES).

« La voie à suivre est claire », dit Paul Melia, président-directeur général du CCES. « Il est temps pour tous les intervenants, y compris le CIO, de s’unir pour appuyer les athlètes propres et donner vie à ces réformes proposées ».

M. Melia a fait ce commentaire aujourd’hui après la publication d’une déclaration des membres d’iNADO qui confirme son soutien général aux réformes proposées. Il a souligné que le CCES a été au cœur de l’effort mondial des leaders des ONAD qui ont travaillé au nom des athlètes propres depuis avant les Jeux olympiques et paralympiques de Rio pour remédier aux défaillances du système antidopage mondial relevées dans le rapport McLaren en juillet 2016. 

Comme le souligne la déclaration faite aujourd’hui par l’ensemble des membres d’iNADO, les solutions à certains de nos défis actuels sont à notre portée. Ce qui manque, c’est la conviction et l’engagement des différentes organisations à mettre en œuvre les réformes comme les pratiques de gouvernance améliorées dans les organisations sportives pour assurer une indépendance et une transparence accrue ainsi que des mesures pour assurer la protection des dénonciateurs comme Yuliya et Vitaly Stepanov qui ont les premiers révélé les pratiques de dopage généralisées en Russie en 2014.

Le CCES est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les collectivités et notre pays. Nous avons pris l’engagement de travailler de façon collaborative pour engendrer un système sportif basé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger l’intégrité du sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces non éthiques; de défendre le sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.

-- 30 --

Pour en savoir davantage, communiquez avec : 
Megan Cumming
Gestionnaire de projet
+1 613-521-3340, poste 3233
mcumming@cces.ca