Votre étudiant-athlète prendrait-il la bonne décision?

Par Karri Dawson, Directrice principale, Sport de qualité.

Une coéquipière fait usage de stimulants interdits avant les parties pour obtenir un regain d’énergie. Si elle se fait prendre, toute l'équipe pourrait être suspendue de jouer dans la ligue scolaire.

Un nouveau joueur au sein de l’équipe est victime de harcèlement, mais l’entraîneur ne fait rien à ce sujet.

Un groupe d’amis s’est présenté en état d’ébriété à un match de football.

Un égoportrait nu d’une coéquipière est partagé par message texte, mais celle-ci n’en sait encore rien.

Un ami a subi une commotion cérébrale et veut jouer dans un match de championnat.

Voilà des scénarios difficiles à tout âge. Pour des élèves de niveau secondaire, les risques sont élevés et l’obligation de réussir ou la pression de se conformer sont intenses. La pression des pairs aujourd’hui n’est en rien semblable à celle que leurs parents ou leurs grands-parents ont subie.

Pensez à la tentation d’utiliser des drogues améliorant l’apparence et la performance. Une récente enquête effectuée par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) a révélé que 18 % des jeunes Canadiens âgés entre 10 et 17 ans – un nombre estimé à 600 000 jeunes – sont à risque d’utiliser ces substances, tandis que 200 000 ont admis les avoir utilisées au moins une fois au cours de la dernière année. Environ la moitié des jeunes utilisateurs est motivée uniquement par la promesse d’une meilleure apparence et la plupart des jeunes Canadiens – usagers ou non – sont largement inconscients des effets secondaires potentiellement dangereux des stéroïdes.

À la lumière de ces statistiques et d’autres tout aussi alarmantes, la  Fondation Sport pur a confié au CCES le mandat d’élaborer le projet Prendre la décision, un programme unique qui offre un cadre de travail pratique pour aider les jeunes athlètes et leurs pairs à s’y retrouver devant les décisions difficiles qui les attendent. 

Prendre la décision est conçu à l’intention d’élèves âgés de 15 à 18 ans qui pratiquent un sport ou qui prennent part au programme d’éducation physique et à la santé de Secondaire 4 ou 5. Ce groupe d’âge correspond au stade « S’entraîner à la compétition » du modèle de Développement à long terme de l’athlète.

Le programme inclut un cours en ligne interactif et dynamique et un ensemble d’outils complémentaires à utiliser en classe et couvrant 10 leçons. Élaboré par des experts reconnus, le programme offre de l’information à jour et dissipe des mythes communément répandus.

La partie la plus pratique du programme consiste en des études de cas et des scénarios, où les élèves sont invités à débattre un éventail d’enjeux actuels difficiles – incluant l’usage de substances interdites, la tricherie et l’intervention de spectateurs. À la faveur des discussions et des débats, ils pèsent les options et considèrent les conséquences d’effectuer certains choix.

Le but véritable du programme est ici d’équiper nos élèves des connaissances, des compétences et de la confiance pour prendre leurs propres décisions éthiques grâce à des scénarios qui mettent à l’épreuve leurs valeurs. 

En se dotant de leurs propres codes de conduite personnelle, les élèvent sortent du programme avec une boussole éthique et une compréhension pratique de la façon de s’en servir.

Le cours est disponible sans frais aux enseignants, aux entraîneurs, aux élèves, aux athlètes et à toute personne qui s’intéresse à ces questions via Sport scolaire Canada à l’adresse http://schoolcoach.ca. Les outils à utiliser en classe et des renseignements additionnels peuvent être trouvés à l’adresse http://cces.ca/fr/prendre-la-decision.