Nelson Mandela, un exemple dans la vie et dans le sport

11 décembre 2013

Au fur et à mesure où nous avançons dans la vie, il n’est pas inhabituel de nous poser la question : quelle différence ai-je faite, quel sera mon héritage une fois que je serai parti?

Très peu de gens seront en mesure de laisser un héritage comme Nelson Mandela. Celui-ci est décédé la semaine dernière à l’âge de 95 ans et l’influence positive de sa vie sur le monde entier est ces jours-ci célébré et reconnu.

Alors que les politiciens et les célébrités du monde entier se sont rassemblés à Johannesburg pour pleurer sa mort et célébrer sa vie, il ne manque pas de gens du sport pour rendre hommage à M. Mandela, car les sports faisaient beaucoup partie de sa vie. Il a pratiqué la boxe et l’athlétisme en amateur; il a suivi les sports les plus populaires dans sa patrie, l’Afrique du Sud, dont le rugby, le soccer et le cricket. Et il s’est servi du sport pour faire progresser ses idéaux d’égalité et de liberté.

La façon dont M. Mandela a vécu sa vie nous rappelle à quel point nous souhaitons que les Canadiens incarnent les principes de Sport pur. En l’occurrence, nous pensons à Vas-y, Respecte les autres, Inclus tout le monde, Fais preuve d’esprit sportif et Donne en retour.  

Le sport pratiqué conformément aux principes de Sport pur permet aux individus de poursuivre l’excellence à l’intérieur d’un ensemble de conditions mutuellement convenues. Les athlètes compétitionnent les uns contre les autres pour être à leur meilleur. Ce faisant, ils se respectent les uns les autres en tant que personnes engagées dans la même poursuite de l’excellence humaine. Ils conviennent de se mesurer les uns aux autres dans une compétition honnête et sécuritaire. Ils partagent passion et joie pour leur sport et pour l’entraînement et la compétition.

La capacité du sport à changer les vies pour le mieux ne s’est jamais démentie chez Nelson Mandela. Et ainsi sa vie nous rappelle à quel point le principe de Sport pur Inclus tout le monde revêt une pertinence particulière alors que nous réfléchissons sur la façon dont nous pourrions honorer l’exemple que M. Mandela a donné durant toute sa vie. Enfin, le principe Donne en retour nous rappelle la relation réciproque existant entre le sport que nous pratiquons et les communautés qui nous fournissent cette possibilité.

Alors que nous réfléchissons sur l’impact de la vie de Nelson Mandela, nous devrions considérer l’influence positive qu’une expérience de pratique sportive saine peut avoir sur nos propres enfants et nos collectivités et nous inspirer de ce que M. Mandela nous a enseigné.

Tags: 
Éthique