Courir sous le drapeau olympique

30 juillet 2012

Un des sept principes de Sport pur est l’inclusion (www.sportpur.ca/principes). Ce principe traite de l’importance de partager le sport avec tout le monde – inviter quelqu’un à pratiquer un sport afin de rendre ce sport plus signifiant pour la communauté tout entière.

Guor Marial est né dans le Soudan du Sud, un pays nouvellement constitué n’ayant pas encore de comité olympique. Guor est un coureur de marathon dont les temps réalisés le placent parmi les 10 à 20 meilleurs marathoniens du monde. Mais il n’a pas de pays pour qui courir. Le nouveau Soudan du Sud faisait partie du Soudan quand Guor est né et, à l’âge de huit ans, il travaillait dans un camp de travail pour enfants. Il s’est échappé du camp et a fui le pays du Soudan déchiré par la guerre pour aboutir en fin de compte au États-Unis, où il a fréquenté l’université Iowa State grâce à une bourse sportive et fait partie de l’équipe de cross-country.

Il n’avait pas de pays à représenter sauf le Soudan et il a refusé de représenter un pays où 28 membres de sa famille sont morts durant la violence et l’agitation civile dans ce pays. Il n’était pas citoyen américain et son pays nouvellement constitué du Soudan du Sud n’avait pas de comité olympique pour le parrainer.

En dépit de ses capacités, il n’allait pas être en mesure de participer aux Olympiques – et ce, jusqu’à ce que la sénatrice du New Hampshire Jeanne Shaheen fasse parvenir une lettre au CIO afin de demander que Guor puisse concourir sous le drapeau olympique.

 

Ainsi, n’étant plus exclu, Guor prendra part aux compétitions à Londres sous le drapeau olympique, mais dans son cœur pour le Soudan du Sud! En invitant Guor Marial aux Jeux olympiques, les Olympiques sont devenus plus significatifs pour le monde entier. 

Tags: 
Inclusion