Ateliers de gestion du risque pour les organismes nationaux ou multisports

Les organismes sportifs canadiens qui cherchent à gérer les risques organisationnels qui entravent les activités de la corporation et compromettent les ressources des athlètes sont invités à poser leur candidature à un atelier de gestion du risque.

Depuis 2007, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) offre un atelier de deux jours dans le cadre du Projet national de gestion du risque, qui vise à améliorer l’efficacité de la prise de décision chez les dirigeants sportifs. Le projet résulte d’une collaboration sur plusieurs années entre le Sport Law & Strategy Group et le Département de gestion du sport de l’université Brock. Basé sur la norme ISO de Gestion du risque, le matériel a été adapté à l’environnement sportif canadien. La conception du projet tire profit d’un processus de gestion du risque cohérent, intégré et spécifique au sport. Depuis ses débuts, plus de 30 organismes sportifs ont participé à un atelier.

Objectifs de l’atelier

  • Identifier, planifier en conséquence, et gérer les risques qui empêchent les organismes de sport d’atteindre les objectifs qu’ils se sont donnés, et ce, en utilisant leurs documents de planification stratégique comme fondement du processus.
  • Examiner l’environnement à l’aide d’un guide ISO éprouvé et reconnu, soit le modèle de gestion du risque de l’Australie/Nouvelle-Zélande conçu par des experts et adapté pour refléter la réalité de la communauté sportive canadienne.
  • Fournir au personnel et aux principaux bénévoles une expérience d’apprentissage en profondeur, animée par des consultants en sport d’expérience.
  • Produire un registre des risques qui identifie et classe les risques actuels, consigne les stratégies actuelles et développe des solutions additionnelles possibles. Plusieurs ONS/OMS ont depuis.
  • Élaborer un programme personnalisé de gestion du risque dans un document complet personnalisé qui relie le registre des risques, la politique de gestion du risque et les procédés et outils utilisés pour gérer les risques.

Modalités de participation

Les ONS et les OMS intéressés sont invités à poser leur candidature en vue de participer à un atelier de gestion du risque. Voici les modalités de participation :

  • Les ateliers sont animés par le Sport Law & Strategy Group et gérés par le CCES, qui inclut l’organisation des détails de l’atelier et la fourniture de la documentation.
  • Le CCES assume le coût de l’animation à l’aide d’un financement fourni par Sport Canada.
  • L’ONS/OMS est responsable des coûts de logistique : frais de salles de réunion, frais de voyage et d’hébergement pour les participants et les animateurs.
  • On s’attend à ce que le directeur général/directrice générale ou le directeur exécutif/directrice exécutive participe à l’atelier et identifie de quatre à sept participant(e)s additionnel(le)s.
  • Les participant(e)s doivent consentir à participer à un projet de recherche conjoint avec le CCES et l’université Brock en vue d’évaluer l’impact du projet. Les participant(e)s doivent remplir les documents d’évaluation fournis par l’université Brock durant la période de temps prévue à cette fin.
  • Les ateliers doivent avoir lieu entre juin et la fin de mars de l’année du projet.
  • Les participant(e)s doivent consentir à partager les résultats découlant de l’atelier (risques et solutions identifiés, pratiques communes, etc.) de façon à ce que les participant(e)s à de futurs ateliers puissent profiter de ces expériences. La mise en commun de pratiques et d’approches prometteuses a constitué la marque distinctive du Projet de gestion du risque et a donné lieu à des initiatives conjointes importantes parmi les organismes participants.

Processus de candidature et calendrier

  • Les organismes sont choisis sur la base du besoin, de l’état de préparation à l’implantation de la gestion du risque et de leur appui à un sport fondé sur des valeurs. L’atelier se déroulera à un moment mutuellement convenu à l’intérieur des échéances définies du projet.
  • L’organisme sportif fournira des copies des documents pertinents de planification stratégique afin d’accroître les connaissances des participants. Cela pourrait inclure les plans stratégiques, les plans d’affaires, les plans de DLTA, etc.
  • Le DE/DG (ou la personne qu’il ou elle désigne) travaillera avec le Sport Law & Strategy Group et le CCES avant la tenue de l’atelier afin de coordonner la logistique et la distribution du matériel.
     

Pour en apprendre davantage sur les programmes de gestion du risque du CCES, veuillez vous adresser à info@cces.ca.

« Le projet de recherche [Atelier de gestion du risque] fait clairement la preuve de son impact sur la performance des ONS et sur les niveaux plus larges de changement au sein du secteur des ONS. L’avenir du sport canadien dépend grandement de l’actuel développement organisationnel des ONS, y compris la formation et le développement de leurs dirigeants. »
- Julie Stevens, Ph.D. (Université Brock) et Patti Millar, Ph.D. (Université Western)

« L’atelier nous a fourni un cadre formidable pour identifier les différentes catégories de risques que nous pouvons rencontrer. Le processus était très complet et l’ébauche de Registre de risques qui a été fournie à la fin de l’atelier a constitué pour nous un précieux élan initial pour aller de l’avant avec notre Politique de gestion de risque et notre Registre des risques. »
- Michelle O’Keefe, directrice exécutive, Canada Basketball

« La participation à l’atelier de gestion de risque nous a fourni une nouvelle perspective sur l’importance de la gestion du risque au sein de notre organisme. Notre conseil d’administration et notre personnel ont maintenant intégré la gestion de risque dans notre gouvernance et notre planification annuelle. »
- Myles Spencer, directeur de l’exploitation, Rugby Canada